« Mais où est passé le réalisateur du film ? » : les continuity scripts de New York Motion Picture et Triangle entre 1913 et 1917

Je voudrais vous présenter1 ce que l’on peut aujourd’hui reconstruire de l’organisation du travail dans des maisons de production comme New York Motion Picture Company, Kay-Bee ou Triangle entre 1913 et 1917, à partir de documents d’archives « papier » conservés à la Cinémathèque française (collection John E. Allen – Triangle), et à la Wisconsin Historical Society (Aitken Brothers Papers). Il s’agit, pour ce qui suit, de dossiers conservés au titre de film, pour une grande part reconstitués après la disparition de la Triangle et qui s’organisent autour d’un continuity script (en français, approximativement, un scénario de tournage, quoique cette traduction ne soit pas exacte au regard des fonctions assumées par ce type de document2 ).

Ma présentation se situe dans la continuité des travaux menés essentiellement par Janet Staiger (qui a travaillé sur les continuity scripts de Madison), Tom Gunning, Charles Musser, et Charlie Keil3, et qui ont déjà établi un certain nombre de catégories dans ce domaine. Je n’entends pas les contester, mais simplement les affiner ou les relativiser, le cas échéant4.

Continuer la lecture de « Mais où est passé le réalisateur du film ? » : les continuity scripts de New York Motion Picture et Triangle entre 1913 et 1917

  1. Ce qu’on présente est la conférence prononcée à Udine, le jeudi 26 mars 2009 dans le cadre de la XVIème International Film Studies Conference, dirigée par Leonardo Quaresima et Francesco Casetti. Je remercie les deux responsables d’avoir autorisé la publication en ligne sur le carnet de recherche Cinémarchives, préalablement à sa publication dans les actes de la conférence. Je remercie aussi le personnel technique de la conférence pour son attentive disponibilité. []
  2. Dans la suite de la présentation, je m’en tiendrai aux termes anglais, dans la mesure où à ce stade de la recherché le vocabulaire n’est stabilise ni en anglais (la période est de changement rapide) ni en français (une traduction trop rapide risqué de fausser la compréhension du rôle exact des documents). C’est un point de méthodologie qui reste à fixer. []
  3. Charles Keil, Early American Cinema in Transition. Story, Style, and Filmmaking, 1907-1913. The University of Wisconsin Press, 2001. []
  4. Pour des précisions sur les documents que je vais évoquer, et sur l’organisation du travail à la Triangle, je renvoie ici au texte de Loïc Arteaga publié sur le site du programme de recherche Cinémarchives : « Voyages de la pellicule… », http://cinemarchives.hypotheses.org []