Que peut-on transmettre du cinéma ?

Séminaire de formation permanente – Institut national du patrimoine [20 sept. 2010]

~~ Programme prévisionnel ~~

Matin :

Apprend-on à aimer le cinéma ?

  • Qu’est-ce qu’un enseignement de cinéma, par rapport au cinéma, par rapport au formateur, par rapport au formé ?
  • Qu’est-ce que devenir cinéphile ? : une lecture historique des dispositifs d’éducation au cinéma mis en place par les professionnels, les collectivités locales, le CNC et l’État.
  • Qu’est-ce qu’aller au cinéma, en 2010 ?

Après-midi :

Montrer un film ou faire place au cinéma : est-ce du pareil au même ?

  • Comment passer du cinéma au film, puis du film au goût du cinéma ?
  • De la nécessité de programmer :

* Un catalogue : l’exemple de l’ADAV, une offre construite.

* Un lieu de référence : le Forum des Images.

* Des salles dans un marché : quels films pour un réseau ou un circuit.

* Une part d’audience : programmer un film à la télévision ?

Conclusion : Comment préserver aujourd’hui une relation singulière au cinéma ?

Coordinateurs :  Alain Auclaire & Marc Vernet.

Lieu : Institut national du patrimoine.

Renseignements et inscriptions (formation payante) :                                        Loraine Pereira — tel: 01.44.41.16.14 — loraine.pereira@inp.fr — www.inp.fr

La restauration des films de Pierre Etaix

Séminaire de formation permanente – Inp [14 & 15 juin 2010]

La restauration d’un film est toujours une entreprise singulière, même si elle est cadrée par un budget, des techniques et des principes généraux. Elle est nécessairement le lieu d’interrogations nouvelles, et donc de choix, prudents ou novateurs, dans les outils et les méthodes mises en œuvre afin d’adapter au plus près les filières de restauration aux exigences de l’œuvre et de sa pérennité, notamment dans le rapport analogique – numérique.

François Ede a été chargé de piloter la restauration des films de Pierre Etaix. Il présentera trois études de cas en faisant le point sur les difficultés initiales, les choix techniques et esthétiques présents et le carnet de bord des décisions prises pour la restauration.

La deuxième journée de cette session se tiendra dans les locaux des laboratoires Eclairs au sein desquels les opérations techniques se sont déroulées, en présence des professionnels concernés.

Coordinateur :  François Ede, restaurateur de films.

Intervenants :  Ronald Boullet, superviseur des restaurations numériques – Eclair Laboratoires, Jean-Pierre Neyrac, directeur général adjoint de GTC.

Lieux : Institut national du patrimoine et Eclair Laboratoires.

Renseignements et inscriptions (formation payante) :                                        Loraine Pereira — tel: 01.44.41.16.14 — loraine.pereira@inp.fr — www.inp.fr

Colloque Archimages10

L’œuvre d’art audiovisuelle dans les collections.

[17.18.19 nov. 2010]

Cette année Archimages examinera, à l’heure du tout-numérique, le statut, la place et la fonction de l’œuvre audiovisuelle dans les collections patrimoniales, de son acquisition à sa conservation.

Ce thème est susceptible d’intéresser les conservateurs des musées et des bibliothèques, confirmés ou en formation, sur des questions comme le rôle de la puissance publique et du collectionneur, du conservateur et du commissaire, la production et la propriété intellectuelle, les supports et les  dispositifs, le cinéma et l’art contemporain.

Coordination : BnF, Collectif 24/25, CNAP, Inp.

Lieu : Inp (auditorium Colbert), BnF (Petit Auditorium).

Tarif : Entrée libre, inscription indispensable.

Renseignements et inscriptions : Loraine Pereira — tel : 01.44.41.16.14 — loraine.pereira@inp.fr — www.inp.fr